misc.

fragments du quotidien

PIB, Valeur, 2020 [edit]

Produit Intérieur Brut

2020, novembre (Alternative Hors-Serie)

Du jamais vu en temps de paix. Au deuxième trimestre 2020, la croissance française a dévissé (-13,8 %), après un premier plongeon de 5,9 % au premier trimestre.
Une chute impressionnante, conséquence des mesures de confinement particulièrement strictes qui ont été mises en œuvre dans notre pays. 
Il est d’ailleurs frappant de constater que le produit intérieur brut (PIB) par tête a dégringolé nettement plus en France que dans les autres principales économies de l'OCDE
Malgré cela, l'Hexagone est l'un des pays à avoir Su le mieux préserver le niveau de revenu de ses habitants. C'est là que le différentiel entre chute du PIB par habitant et maintien du revenu réel des ménages est le plus important. Signe que les mesures de chômage partiel, qui ont permis de préserver le pouvoir d'achat des Français, ont été efficaces. Mais aussi que notre modèle social et les filets de sécurité qu'il offre aux chômeurs, aux malades ou aux retraités ont pleinement joué leur rôle de « stabilisateur automatique », comme disent les économistes.




2020, septembre (DNA)

Un peu moins pessimiste sur l’ampleur de la crise, le gouvernement s’attend à une chute de 10% du PIB cette année, contre 11% auparavant, avant un rebond de 8% en 2021, tiré notamment par le plan de relance, a indiqué mercredi le ministère de l’Economie.