misc.

fragments du quotidien

2019-Plan Climat Air Energie Territorial, canton Erstein [edit]

La Communauté de communes du Canton d’Erstein s’engage dans l’élaboration de son Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET).


La mise en place des PCAET est confiée aux Etablissements Publics de Coopération Intercommunale à fiscalité propre de plus de 20 000 habitants. Le Plan Climat représente un outil de planification stratégique et opérationnel qui prend en compte l’ensemble de la problématique climat-air-énergie. Il doit répondre à des objectifs nationaux inscrits dans la Loi relative à la Transition Energétique pour la Croissance Verte (LTECV – voir encadré) à l’horizon 2030, concernant la consommation énergétique, les gaz à effet de serre et les énergies renouvelables. Les objectifs du PCAET sont les suivants : • impulser des actions de lutte contre le changement climatique ; • s’adapter aux effets déjà visibles de ce changement, en impliquant tous les acteurs du territoire  : collectivités, entreprises, citoyens, associations, ... La première phase du PCAET, en cours depuis la fin de l’année 2018, est un diagnostic de territoire qui a pour vocation d’identifier les postes de consommation énergétique finale du territoire (logement, industrie, transport, etc…), ainsi que les sources d’émissions de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques. Le diagnostic va également permettre de mettre en lumière le potentiel d’énergies renouvelables à développer sur le territoire. Une fois ce diagnostic validé, suivront la définition d’une stratégie territoriale et la construction d’un plan d’actions pluriannuel. Les axes traités aboutiront au soutien et à la mise en œuvre d’actions concrètes pour : • réduire les gaz à effet de serre responsables des bouleversements climatiques ; • atteindre une nécessaire sobriété énergétique • améliorer la qualité de l’air ; • augmenter fortement la production d’énergies renouvelables à l’échelle de la communauté de communes

Les objectifs nationaux inscrits dans la « Loi relative à la Transition Energétique pour la Croissance Verte » à l'horizon 2030 : 
  • Réduction de 40% des émissions de Gaz à Effet de Serre par rapport à 1990 
  • Réduction de 20% de la consommation énergétique finale par rapport à 2012 
  • 32% d’énergies renouvelables dans la consommation finale d’énergie