Quant aux Parisiens, ils disposent d’un guide pratique, Le Dit des rues de Paris de Guillot (1270), qui recense les vingt sites les plus chauds de la capitale. Mais c’en est trop ! Flambée des relations hors mariage, viols collectifs, profusion d'enfants naturels. face à l’excès de débauche, l’étau se resserre peu à peu. À coup d'ordonnances et d’instructions, les évêques chargent le clergé de mettre un peu d'ordre dans tout ça. Commence alors une vaste entreprise de définition et de classification des plaisirs de la chair. Les «pénitentiels », véritables anthologies des plaisirs humains réprimés par l'Eglise, dressent la liste des péchés mortels et des interdits.
Pour le sociologue Norbert Elias, auteur de La Civilisation des mœurs, tout le processus civilisateur à l’œuvre à partir de la Renaissance s’oriente dans le sens d’un refoulement des pulsions sexuelles.