Le travail
le "coût" du travail 
2150€ versé pour un salaire net de 1072 € soit -100%- hors pacte !
(2150€ - 722 [charges patronales] - 350 [cotisations maladie, retraite, chomage])

Le Bulletin De Salaire Fait Apparaitre:
le salaire de base
la rémunération brute
  • Salaire,
  • Primes (Notamment Primes De Fin D'année Ou 13e Mois),
  • Gratifications,
  • Rémunération Des Heures Supplémentaires Ou Complémentaires, Ou Ne Correspondant Pas À Du Travail Effectif (Temps De Trajet Par Exemple),
  • Indemnités Compensatrices De Congés Payés Et De Préavis,
  • Pourboires,
  • Indemnisation Des Absences...
les charges patronales et le montant des cotisations du salarié:
Cotisations Sociales
 RisquesSur La Totalité De La RémunérationBase À 1430 
EmployeurSalariéEmployeurSalarié
Sécu. 1 (CPAM)Assurance Maladie*,12.89%0.75%184.0710.71
Sécu. 1a (CPAM 67)Assurance Maladie Supplément Regime Local 1.5% 21.42
Sécu. 1 (CPAM)Invalidité, Décès 0.3% 4.28 
?Prevoyance Non Cadre0.48%0.48%6.836.83
Sécu. 2 (CARSAT)Accident Du Travail1.6% 22.85 
 Total CPAM  216 €38€
Sécu. 4 (CNAV)Assurance Vieillesse (Plafond)8.5%6.9%122.0998.53
Sécu. 4 (CNAV)Assurance Vieillesse (Deplafonné)1.9%0.4%27,135.71
(CNAV-AGFF)Retraite Complementaire1.2%0.8%17.1411.42
CNAV)Retraite (Nc Oblig Tr1)4.65%3.1%66.444.27
 Total CNAV  230 €155€
Sécu. 3 (CAF)Allocations Familiales **3,45 % 49.27 
UnedicAssurance Chomage4%2.4%57.1234.27
      
UrssafCSG (Deductible) 5.1% 71.90
UrssafCSG (Non Deductible) 2.4% 33.84
UrssafCRDS 0.5% 7.05
 Total Avec Autres Charges Patronales, Journée Solidarité  708 
 Reduction (Dite Fillon)  -330 
 Total  377.24346.6


la sécurité sociale
  1. La Caisse Nationale De L'assurance Maladie Des Travailleurs Salariés (Cnamts) Gère La Branche Maladie - Qui Recouvre Les Risques Maladie, Maternité, Invalidité Et Décès -  Et,
  1. Dans Le Cadre D'une Gestion Distincte, La Branche Accidents Du Travail/Maladies Professionnelles. La Cnamts Pilote :
  • Au Niveau Départemental : Les Caisses Primaires D'assurance Maladie (CPAM).
  • Au Niveau Régional : 15 Caisses D'assurance Retraite Et De La Santé Au Travail (Carsat).
  • La Branche Accidents Du Travail/Maladies Professionnelles
  1. La Branche Famille:  La Caisse Nationale Des Allocations Familales (CNAF) Gère Différentes Prestations Familiales Et Sociales. Au Niveau Local, Les Caisses D'allocations Familiales (CAF) Assurent Le Service De Ces Prestations (Allocations Familiales, Aides À La Famille, Aides Au Logement, Revenu De Solidarité Active, Etc.).
  1. La Branche Retraite: La Caisse Nationale D'assurance Vieillesse (CNAV) Définit Les Orientations De La Branche Retraite En Matière D'assurance Vieillesse Et D'assurance Veuvage. Elle Délègue  Le Calcul Et Le Paiement Des Retraites Ce Rôle Aux Carsat.
  1. La Branche Cotisations/Recouvrement: L'Agence Centrale Des Organismes De Sécurité Sociale (Acoss) Assure La Gestion De La Trésorerie De La Sécurité Sociale Et Coordonne L'action Des Unions De Recouvrement Des Cotisations De Sécurité Sociale Et D'allocations Familiales (Urssaf) Qui, Au Niveau Local, Assurent L'encaissement Des Cotisations Et Des Contributions.

2017: réduction générale des cotisations patronales sur les bas salaires (4.65% contre 26% contre 50% ex-réduction fillon)
urssaf
  • L’Unedic Pour Les Indemnités Chômage.
  • Le RSI Qui Assure La Protection Sociale Obligatoire Des Chefs D’entreprises Indépendants (Artisans, Commerçants, Industriels).
  • Le Fonds De Solidarité Vieillesse (FSV) Qui Finance Divers Avantages Vieillesse Relevant De La Solidarité Nationale (Minimum Vieillesse...).
  • La Caisse D’amortissement De La Dette Sociale (Cades) Est Chargée D’apurer Les Déficits Passés De La Sécurité Sociale.
  • La Caisse Nationale De Solidarité Pour L’autonomie (CNSA) Contribue Au Financement Des Structures D’accueil Des Personnes Âgées Dépendantes Et Handicapées.
  • Les Autorités Organisatrices De Transport (AOT) Ont Pour Mission D’organiser, De Coordonner Et De Financer Les Transports Publics...

Contribution Sociale Généralisée (CSG)Sur 98,25 % Du Salaire Brut (A)  
CSG Imposable 2,40 %  
CSG Non Imposable 5,10 %  
Contribution Pour Le Remboursement De La Dette Sociale (CRDS) 0,50 %  
Fnal (20 Salariés Et +)0,50 %   
Fnal (Moins De 20 Salariés)  0,10 % 
Versement TransportTaux VT   
Contribution Assurance Chômage4 %2,40 %Dans La Limite De 4 Plafonds
Cotisations AGS***0,20 % Dans La Limite De 4 Plafonds
Forfait Social****20 %   
**  Pour Les Employeurs Éligibles À La Réduction Générale, Le Taux De La Cotisation Patronale « Allocations Familiales » Est Fixé À 3,45 % Au Titre De Leurs Salariés Dont La Rémunération N’excède Pas 3,5 Fois Le Montant Du Smic Calculé Sur Un An.
Dans Les Autres Cas, Le Taux De La Cotisation Allocations Familiales Reste Fixé À 5,25 %.
*** Le Taux De La Cotisation Patronale AGS Est De 0,03 % Pour Le Personnel Intérimaire Des Entreprises De Travail Temporaire.
**** Le Taux De Forfait Social Est Fixé À 8 % Notamment Pour :
  • Les Contributions Des Employeurs Destinées Au Financement Des Prestations Complémentaires De Prévoyance Versées Au Bénéfice De Leurs Salariés, Anciens Salariés Et De Leurs Ayants Droit (Entreprise De 11 Salariés Et Plus) ;
  • Les Sommes Affectées À La Réserve Spéciale De Participation Au Sein Des Sociétés Coopératives Et Participatives.
Cotisations Salariales (1)
  SalariéEmployeur
Assurance Maladie   
Maladie-Maternité: 0.75%   
Maladie-Supplementaire:1.5%   
Contribution Solidarité Autonomie   
Accident Du Travail    
    
    
    
    
    
    
    
    
    
    

La branche famille
Au niveau local, les caisses d'allocations familiales (CAF) assurent le service de ces prestations (allocations familiales, aides à la famille, aides au logement, revenu de solidarité active, etc.).
2016-Cotisation: CNAV -375€- (230+155)
La branche retraite 
À noter qu'en Île-de-France, la CNAV gère directement la retraite du régime général et assure le calcul et le paiement des retraites. Dans les autres régions, elle délègue ce rôle aux Carsat, aux CGSS dans les départements d'outre-mer et à la CSS à Mayotte.
2016-Cotisation: CPAM -250€- (210+40)
La branche maladie et la branche accidents du travail/maladies professionnelles
La Cnamts définit les orientations et pilote le réseau des organismes chargés de les mettre en oeuvre :
  • au niveau local et départemental : 101 caisses primaires d'assurance maladie (CPAM) en France métropolitaine, 1 caisse commune de sécurité sociale (CCSS de la Lozère), 4 caisses générales de sécurité sociale (CGSS) dans les départements d'outre-mer de Guadeloupe, Martinique, Guyane et La Réunion, et 1 caisse de sécurité sociale (CSS) à Mayotte.
  • au niveau régional : 15 caisses d'assurance retraite et de la santé au travail (Carsat)* et 1 caisse régionale d'assurance maladie (CRAM Île-de-France) interviennent en matière d'action sociale et de prévention et tarification des risques professionnels.
Ce changement intervient à la suite de la création des agences régionales de santé (ARS) à qui sont transférées les missions auparavant exercées par les CRAM en matière de politique sanitaire et médico-sociale.
2016-Cotisation: UNEDIC -90€- (57+33)
1. Prescrire les conditions de mise en oeuvre des dispositifs d’assurance chômage pour assurer la bonne application de la réglementation.
2. Gérer les finances de l’Assurance chômage pour garantir la continuité de l’indemnisation du chômage et son autonomie de gestion.
3. Évaluer pour éclairer les partenaires sociaux dans la conduite de leurs travaux et leur prise de décisions.
4. Contrôler et auditer les services délégués aux opérateurs pour garantir la conformité et la performance de l’Assurance chômage.
 

Notament Composé Des Charges Salariales Et Du Salaires Ici: 1430+708€ (-330€ Reduction Fillon Ou Pacte De Reseponsabilité).

 

Elle  Englobe Tous Les Éléments De Rémunération, En Espèces Ou En Nature :

 

L'organisation Actuelle Du Régime Général Résulte De L'ordonnance De 1967 Qui Instaure La Séparation De La Sécurité Sociale En Branches Autonomes :

Dans Le Cadre Du Pacte De Responsabilité Et De Solidarité, Le Dispositif Zéro Cotisation Urssaf Permet À L'employeur D'un Salarié Au Smic De Ne Plus Payer Aucune Cotisation, Hormis L'assurance Chômage . Le Montant De L'allègement Est Égal Au Produit De La Rémunération Annuelle Brute Par Un Coefficient. Il N'y A Pas De Formalité Particulière À Effectuer.

L’Acoss Et Les Urssaf Collectent Les Cotisations Et Contributions (488,8 Md€ En 2015) Qui Permettent Aux Quatre Branches De La Sécurité Sociale De Fonctionner Au Quotidien : Maladie, Famille, Vieillesse Et Accidents Du Travail-Maladies Professionnelles. Les Cotisations Et Contributions Servent Donc À Financer La Prise En Charge Ou Le Remboursement Des Soins Médicaux, D’indemnités En Cas D’arrêt Maladie, De Congés Maternité Ou D’accidents Du Travail Ainsi Que Le Paiement De Retraites De Base Et Des Allocations Familiales Des Bénéficiaires Du Régime Général De La Sécurité Sociale. Outre Les Branches Du Régime Général, L’Acoss Et Les Urssaf Agissent Pour Le Compte De Nombreux Partenaires (105,7 Md€ En 2015).

Des Fonds Sont Reversés Vers :

 

(A) Abattement Limité À 4 Plafonds Annuels De La Sécurité Sociale, Soit 156 912 € En 2017

 

* Dans Les Départements Du Bas-Rhin, Haut-Rhin Et Moselle, Le Taux De La Cotisation Salariale Maladie Supplémentaire Est Fixé À 1,50 %.

La Caisse nationale des allocations familales (CNAF) gère différentes prestations familiales et sociales.

La Caisse nationale d'assurance vieillesse (CNAV) définit les orientations de la branche retraite en matière d'assurance vieillesse et d'assurance veuvage. 

La Caisse nationale de l'assurance maladie des travailleurs salariés (Cnamts) gère la branche maladie - qui recouvre les risques maladie, maternité, invalidité et décès - et, dans le cadre d'une gestion distincte, la branche accidents du travail/maladies professionnelles.

* Depuis le 1er juillet 2010, les caisses régionales d'assurance maladie (CRAM) - à l'exception de la CRAM Île-de-France - ont changé d'identité et sont devenues des Carsat.

L’Unédic réalise ses missions au service de la performance de l’Assurance chômage, pour le bénéfice des salariés, des entreprises et des demandeurs d’emploi, en s’assurant de l’application par les opérateurs des règles et des dispositions décidées par les partenaires sociaux au moment de la négociation en étroite coopération avec eux.

Les décisions des partenaires sociaux sont traduites en termes juridiques et informatiques pour permettre aux opérateurs d’appliquer ces règles auprès des demandeurs d’emploi et des employeurs (convention d’assurance chômage, circulaires, accords d’application, consignes sur l’application des règles).

L’Unédic veille avec ses opérateurs à la collecte des contributions auprès des entreprises et au versement des allocations, réalise des prévisions d’équilibre financier, et met en oeuvre les instruments d’ingénierie financière destinés à amortir les chocs conjoncturels.

L’Unédic apporte des éléments d’information et d’aide à la décision qui concernent à la fois les dispositifs auxquels l’Assurance chômage participe et le marché du travail : prévisions, études, simulations et analyses statistiques, économiques et financières.

L’Unédic s’assure, par des actions de contrôle et d’audit auprès de ses opérateurs, de la mise en oeuvre des règles de l’Assurance chômage conformément aux orientations et aux objectifs des partenaires sociaux.