Chacun des nos 450 muscles ont 4 moteurs:

  • Quand vous vous mettez à courir vite sur 10 mètres, vous utilisez le processus anaérobie alactique(sans apport d'oxygène et sans production d'acide lactique)des muscles des jambes, il peut être comparé à un moteur de dragster. Le carburant est I'ATP (adénosine triphosphate) se situe essentiellement à l'intérieur de la cellule et il n'a pas besoin de transformation chimique pour être opérationnel. 
  • Lorsque vous courez pendant une minute, vous utilisez le processus anaérobie lactique (sans apport d'oxygène et avec production d'acide lactique) c'est votre moteur de formule 1. il sert pour les efforts courts et intenses. Ce processus n'utilise pas d'oxygène,en revanche il rejette des déchets (l'acide lactique) qui empoisonnent le corps ; vous êtes donc obligé d'arrêter l'activité quand il y a trop d'acide. Le carburant est le glycogène musculaire se situe dans le muscle. Vous avez donc besoin d'une transformation chimique qui rejette de l'acide lactique. Il n'est pas intéressant de faire des efforts brefs (1 minute) pour perdre du poids car les réservoirs de la formule 1 sont situés directement dans les muscles et sont donc petits. Ils ne consomment pas assez d'énergie pour être rentables.
  • Si vous marchez pendant de longues heures ou si vous courez pendant 30 minutes, vous utilisez le processus aérobie (avec apport d'oxygène et sans production d'acide lactique), c'est votre voiture de tourisme, celle-ci possède deux moteurs :le moteur à essence sert quand vous allez vite pendant plus de 5 minutes et le moteur diesel lorsque vous marchez ou courez lentement
    • Le premier est utilisé pour les efforts longs et relativement intenses (vous l'utilisez quand vous faites de la course à pied), Il consomme des glucides (glycogène musculaire, hépatique et glucides).
    • le second pour les efforts longs et souples (il est utile quand vous rentrez chez vous en marchant, ou lorsque vous faites vos courses). Il consomme des lipides.
  • L'oxygène est nécessaire lors de la combustion des glucides ou des lipides.

Il faut aussi savoir que les processus aérobiques utilisent en priorité le glycogène et les graisses intramusculaires puis au delà de 90 minutes des graisses des tissus adipeux. Il faut donc des efforts supérieurs à 1h30 et de faible intensité (inférieure à 70% de la fréquence cardiaque maximale) pour que votre corps commence à puiser dans le tissu adipeux sous-cutané.

De plus, l'entraînement augmente la faculté de l'organisme à la combustion des graisses. Une personne entraînée utilisera plus facilement son moteur diesel et puisera donc plus dans ses réserves adipeuses. Elle sera donc plus musclée et moins grasse.

Si vous courez rapidement pendant 30 minutes, vous vous servez du moteur à essence de votre voiture de tourisme car l'effort est relativement long. Vous allez tout d'abord utiliser les glucides, le super qui vient
d'être ingéré, puis le plus ancien, et ainsi de suite. S'il n'en reste plus, votre machine utilisera les lipides (le gasoil) pour continuer à fonctionner. Mais cela arrivera seulement après 30 minutes de course.

Si vous faites du sport pendant 2 heures (du vélo ou de la marche), avec une faible intensité, vous utilisez en priorité le moteur diesel. Dans ce cas, vous épuisez le gasoil que vous avez consommé dernièrement (il est stocké dans le sang). Pour perdre vos plus anciens stocks (ceux gardés sous la peau), il faut que la durée de l'effort soit supérieure à 90 minutes. Plus les réserves sont anciennes, plus il faudra du temps pour les éliminer, car votre voiture puisera en premier dans les réservoirs les plus récents. 

Il est difficile de perdre ses poignées d'amour car le moteur prend partout dans le corps et non pas à un seul endroit. Vous perdrez tout autant la graisse de votre ventre que de vos mollets. Quand, il n'y a plus assez de graisses sur vos jambes, le corps prend les lipides où il en reste. Mais il n'y a pas de recettes pour perdre à un seul endroit. Tout juste, pouvez-vous diminuer l'aspect flasque en musclant plus particuliè- rement une partie du corps (par exemple, les abdominaux).

il est donc important pour perdre du poids de diminuer régulièrement l'apport calorique et d'augmenter sa consommation.

Les fondamentaux de l'entraÎnement

Vous dépensez naturellement au cours de la journée des  calories, notamment pour vivre (c'est le métabolisme de base), Malheureusement, cette dépense tend à diminuer si vous ne faites pas d'activité physique, et quand vous vieillissez. Ceci entraîne une fonte de la masse musculaire et une baisse de votre consommation journalière puisque la graisse qui remplace le muscle n'utilise pas de carburants.
En mangeant ·autant qu'avant, vous grossissez, car vous avez besoin de moins d'énergie. Pour enrayer cette spirale, il faut donc consommer davantage. C'est là que la pratique du sport est intéressante.

Quels sont les sports les plus intéressants pour perdre du poids ?
Je vais tout d'abord vous montrer les différentes dépenses énergétiques pour les diverses activités humaines.
Pour une activité normale :
  • 1 h assis = 68 Cal (il ne faut donc pas grignoter devant la télé car si vous mangez 300 Cal, vous stockez 232 Cal soit environ 25 g de graisses) ;
  • 1 h de ménage = 120 Cal, 1 h de travail léger = 120 Cal, 1 h de travail moyen = 240 Cal, 1 h de travail lourd = 360 Cal, 1 h de travail très lourd = 480 Cal.
Pour une activité sportive :
  • 1 h de marche à 5 km/ h = 240 Cal, à 6 km/h = 300 Cal, à 7 km/h = 360 Cal ;
  • 1 h de course à pied à 9 km/ h = 720 Cal, à 11 km/h = 900 Cal, à 16 km/h = 1200 Cal; 
  • 1 h de cyclisme à 15 km/ h = 420 Cal, à 20 km/h = 660 Cal, à 30 km/h = 900 Cal;
  • 1 h de natation à 25 rn/ min = 350 Cal, à 50 rn/min = 840 Cal ;
  • 1 h de sport collectif = 480 Cal
  • 1 h de tennis = 420 Cal 
  • 1 h d'escalade = 480 Cal.
Vous voyez que si vous n'avez qu'une heure, il est plus intéressant de courir, puis de pédaler et enfin de nager. Les autres sports consomment presque deux fois moins de carburants, il faut donc en faire deux fois plus pour une dépense égale. Il est, à mon avis, plus intéressant de pratiquer les sports d'endurance si l'on veut perdre du poids, car ce sont eux qui consomment le plus d'énergie proportionnellement aux temps d'efforts. Mais pour s'entraîner correctement, un certain nombre de données sont à connaître.

LE CŒUR

En fonction de la demande, il fournit plus ou moins d'énergie (si vous dormez, il en fournit très peu,
votre fréquence cardiaque est alors à 60 battements par minute, et inversement si vous exercez une activité intense). Si vous faites un sport d'endurance, il va se renforcer comme les autres muscles, il devient plus gros. Au repos, il battra moins vite. il se fatiguera moins et il restera en forme. 

Il faut bien comprendre que ce n'est pas en poussant à fond votre cœur que vous l'abîmez. Il est même utile de le décrasser de temps en temps.

si en faisant un exercice de la vie courante (par exemple : monter des escaliers, faire le ménage), vous êtes essoufflé, votre cœur n'est pas en forme. Il faut réagir.

La principale fonction du cœur est d'envoyer les différents carburants dans des tuyaux (les artères), Quand les carburants ont été utilisés, les déchets reviennent par d'autres tuyaux (les veines). Il amène aussi le comburant (l'oxygène) indispensable pour toutes les transformations chimiques.

Les muscles

A chaque fois que vous bougez (pour marcher, mais aussi pour écrire), il y a une ou plusieurs contractions musculaires. Par exemple, pour plier le bras, vous avez le biceps qui est inséré sur l'avant-bras et sur l'épaule.
lorsqu'il se contracte (il se raccourcit), il tire sur l'avant-bras et vous pliez le bras. Pour le tendre, c'est l'inverse, le triceps est lui aussi attaché sur l'avant-bras et l'épaule, mais de l'autre côté. Lorsqu'il se contracte, le bras se tend.

Il faut savoir que chaque muscle possède les trois voitures. Vous possédez donc 450 dragsters, 450 Formule l et 450 voitures de tourisme puisque vous avez environ 450 muscles. Le choix se fait à l'intérieur de chaque muscle en fonction des ordres du cerveau. Si celui-ci vous ordonne d'écrire, les muscles des avant-bras sont activés ; comme c'est une activité peu intensive, il choisit la voiture de tourisme (heureuse- ment d'ailleurs, sinon vous auriez du mal à écrire pendant de longues heures). Si vous voulez sprinter pour avoir votre bus, le cerveau sollicite le dragster des muscles des jambes. A l'intérieur de chaque muscle, vous possédez donc les trois voitures. Ce sont les fibres musculaires.

dimanche 18 novembre 2018

  « vous devriez manger mieux. Soit moins de glucides, plus de protéines et de légumes, et aussi plus de fruits à la place des sucreries. Votre succès dépend à environ 70 % de votre façon de vous nourrir. Le sport, en particulier le cardio-training et la musculation, fera le reste. Il est nécessaire que vous soyez actif. » Coach

lundi 19 novembre 2018

  « JE M'ENTRAÎNE BEAUCOUP POUR PERDRE DU POIDS, MAIS J'EN GAGNE PLUTOT ! POURQUOI ?
Prendre du poids et perdre de la graisse ? Vous devriez être content! Vous avez échangé du tissu gras contre de la masse musculaire. Chaque kilo additionnel de muscle élève votre taux métabolique de base de 200 calories par jour. Sur une semaine, cela fait 1 400 calories supplémentaires. Vous profiterez aussi de l'effet de post-brûlage. Votre métabolisme a un fonctionnement plus élevé d'environ 7%, même 15 heures après votre séance d'entraînement. » Men's