QUELQUES NOTIONS DE BASE

Avant de nous intéresser à l'utilité des EAA dans votre prise de masse, commençons par poser quelques faits sur les acides aminés en général. Ou plutôt, cherchons à expliquer leur rôle essentiel dans la croissance, la santé et la force de vos muscles.

Bien que cette famille compte plus de 300 composés organiques différents, seuls 20 d’entre eux sont présents dans notre corps et impliqués dans la fabrication des protéines : les acides aminés protéinogènes, également dits alimentaires. En plus de cette fonction d’unités structurales de base, ils jouent un rôle de signalisation cellulaire et moléculaire non négligeable à plusieurs niveaux de l’organisme — des fonctions dont la plupart favorisent également la croissance musculaire. Leur présence est aussi nécessaire au bon déroulement de nombreux autres processus primordiaux.
Ils contribuent à la production des anticorps qui forment nos défenses immunitaires, ainsi que des enzymes responsables de milliers de réactions chimiques. En outre, ils fournissent les ingrédients requis pour la fabrication des hormones et de la charpente des parois cellulaires. En résumé, ils sont absolument cruciaux!

On peut les diviser en trois catégories : & LES ACIDES AMINÉS ESSENTIELS (EAA) : Au nombre de neuf, ils ne peuvent être synthétisés par notre corps, si bien que

c’est par l’alimentation qu’il nous faut

assurer les apports nécessaires. Il s’agit de la leucine, l’isoleucine, la valine, la méthionine, la phénylalanine, le tryptophane,

la thréonine, la lysine et l’histidine.
& LES ACIDES AMINÉS NON ESSENTIELS (NEAA) :

On les appelle ainsi car bien qu’indispensables au bon fonctionnement de l’organisme — comme l’ensemble des acides aminés protéinogènes —, ils peuvent être fabriqués naturellement, si bien qu'ils ne nécessitent pas d’ajouter spécialement des protéines ou d’autres aliments à son régime. Il s’agit de l’alanine, l’asparagine, l'acide aspartique, la cystéine, l’acide glutamique, la glycine, la proline et la sérine.

B LES ACIDES AMINÉS SEMI-ESSENTIELS (SEAA) :

C’est en quelque sorte l’équipe de choc que votre corps mobilise en cas d'urgence.
Ces molécules n’interviennent

que lorsqu'il n’est plus en mesure d’assurer des performances suffisantes, du fait d’une maladie ou d’un état de tension physique extrême. Il s’agit de l’arginine, la glutamine et la tyrosine.
PRIVILÉGIEZ L'ESSENTIEL

Toute séance de musculation ou autre entraînement sportif intensif provoque une dégradation de vos muscles due

à la formation de microdéchirures

dans leurs fibres. C’est la première

étape de l’hypertrophie. La seconde,

et la plus importante, c’est la phase de récupération. Et c’est là que les acides aminés essentiels entrent en jeu.

« Ils sont nécessaires au renouvellement

des tissus musculaires », nous confirme Marie Spano, diététicienne, spécialiste certifiée en force et conditionnement physique et corédactrice en chef du livre Nutrition for Sport, Exercise, and Health.
Mais avant de vous jeter à corps perdu dans les pots de poudre magique, n'oubliez pas que votre corps n’est pas idiot :

en cas de consommation excessive

d’un acide aminé, il réagira en diluant

la proportion déjà naturellement présente.
Plus important encore, des prises irrégulières risquent de perturber l’action de la substance, empêchant d'obtenir l'effet désiré.

La clé du succès, c’est d'effectuer un changement de stratégie en regroupant sa consommation d’EAA en une seule prise, en respectant des quantités pertinentes. Vous obtiendrez ainsi un apport complet et une action efficace, permettant la construction des protéines musculaires dans le bon ordre et au bon moment. Tout le contraire de l'absorption au hasard d’une poignée de molécules, qui ne suffiraient pas à mener à bien ce processus génétique crucial. C’est ici qu’intervient le docteur Robert R. Wolfe, président du département Longévité et Nutrition de l’université d’Arkansas.

« La santé de votre musculature dépend directement du nombre et de la qualité de ses fibres, et la consommation d'EAA est le moyen le plus efficace pour agir sur ces deux facteurs », déclare ce spécialiste. Mais les muscles ne nous servent pas qu’à évoluer dans notre environnement : ils tiennent aussi un rôle majeur dans le bon fonctionnement de notre corps, car c'est là que sont stockés les acides aminés libérés dans le sang entre les repas.

« Ce rééquilibrage est indispensable pour assurer la présence permanente d’un taux suffisant d'acides aminés dans le sang, et ainsi satisfaire les besoins de l'organisme entier », poursuit le docteur Wolfe. C’est du fait

de cette perte régulière que des muscles qui ne reçoivent pas le carburant dont ils ont besoin et ne sont pas stimulés par des exercices de résistance seront amenés à se détériorer. Pour les entretenir et les développer — et rester au top de votre forme —, il vous faut consommer l’ensemble des acides aminés essentiels en quantité suffisante, mais maîtrisée.

Et en la matière, le docteur Wolfe sait de quoi il parle : il a consacré la majeure partie de sa vie à sa recherche de la parfaite combinaison d’acides aminés pour favoriser le développement musculaire, capable d'éviter l’atrophie à des enfants alités suite à de graves brûlures comme

à des astronautes passant de longues périodes dans l’espace. Après dix-sept années de recherches, plus de 12 millions d'euros de subventions et 23 essais cliniques sur des humains, il a aujourd’hui atteint son objectif : une formule aux effets concrets qui, comparée à une prise équivalente de protéines whey, stimule près de trois fois plus l’anabolisme et entraîne une hausse plus importante de la quantité de protéines musculaires. Testée sur des personnes âgées ou des jeunes alités pendant trente jours, sa combinaison d’acides aminés essentiels a même causé une inversion du processus de fonte musculaire, augmentant de 28 % la force des sujets.
Voilà des perspectives bien séduisantes.
UNE VRAIE INNOVATION DANS LA SUPPLÉMENTATION

Ce tout nouveau produit, dont le docteur et l’université d’Arkansas ont déposé le brevet, pourrait bien représenter la première véritable innovation depuis des années sur le marché de la nutrition sportive.
Il propose une énorme avancée pour la santé musculaire : en effet, notre expert a minutieusement calibré son mélange par rapport à la composition en acides aminés des protéines du muscle squelettique, de sorte que la nature et la quantité de vos apports correspondent exactement aux besoins — assurant ainsi une réaction maximale. Pour adopter une métaphore, les BCAA sont comme un fusil de chasse avec lequel on ne peut qu’espérer viser juste.
Au contraire, les EAA représentent une arme de haute précision qui ne manque jamais sa cible.

Bien entendu, les éléments de base pour bâtir des muscles plus forts et plus performants sont connus depuis des années, mais à ce jour, personne n'était encore parvenu à les assembler en une combinaison complète et efficace — ou n'avait jamais pris le temps d'effectuer les recherches nécessaires. Les acides aminés ont des effets très complexes sur notre corps, et le docteur Wolfe en a résolu l'équation secrète.
Aujourd’hui, un simple complément alimentaire peut suffire à vous assurer une vie plus longue et plus épanouie, débordante d’une vigueur accrue.
La consommation d'EAAestle moyen le plus efficace pour agir sur lenombreet la qualité des fibres musculaires.
En tête à tête avec le « docteur EAA : » Comment vous 4 k PM LT à ÉRRONS LE RSS

TRS

_ premières années _ d'exercice dansles hôpitaux Shriners pour | _ enfantsetälafacuté A de médecine de À _ ; … l'université Harvard,

j'ai pu observer PE TER che les enfants Û _ gravement brülés, fe, __unphénomènetrès néfaste pour leur _ rétablissement. 24 = Les sulets conce à 2 ES L Hs A

ULTILIO nels, j'en suis E À méta x - lisme = té q e è L musculaire dans “é pu C VE O Jper Ea$ | Jalansiétablique LUE RS. ES # _ laclépourstimuler LR ee wr “œ A FE

Gi JTOL ICE 6 ju F UE | ‘ ÿ LS La majorité dema carrière a donc été | consacrée à déterminer la santé des muscles

par un apport optimal

E % > Q ss n Li 4 ;

’ nl s essen _ , DES

a Ù - L ne +

_ pour booster Re à LS

_ précisément?

LC Er AR,

_ lieu le rôle de PrécUrseurs; EE ù

_ àla production des SET de x CE Le cains, COMME 18 + one cote

K + A 2 RS bn de ce

_ Synthèse protéique. |

RE ee PET

3 - ar nt 7 { ; àla récupération?

VAT TER

_ intense accélère le catabolisme protéique, de légères réactions infler IMAatoIre: FAN

. L e n£ GG nar d

æ = rs + + A: 3 7 ff ” Lx

D Ne ET

AS De et consommer des EAA est le meilleur moyen de stimuler ce processus.
En quoi votre formule se différencie-t-elle des autres ?

Tout d'abord, elle contient l'intégralité

des acides aminés essentiels.

Des combinaisons parcellaires, comme celles qui se limitent aux seuls BCAA, ne peuvent produire des protéines complètes. Par ailleurs, la quantité d'EAA disponible dans les cellules musculaires doit correspondre à leur répartition dans les protéines concernées.
Cela impose de tenir compte de la manière dont chaque acide aminé passera du sang dans les muscles. Enfin, la formule tire parti des propriétés de certains EAA afin d'activer les facteurs moléculaires impliqués dans la synthèse protéique.
Pour plus d'informations : aminoauthority.com