• Les glucides ingéré pendant un effort peuvent être utilisés directement pour fournir l'énergie. Mais pour cela, il faut que les aliments soient directement assimilables par l'organisme sans transformations chimiques (ou très peu). Ces aliments sont les sucres rapides (ex. : la barre énergétique pendant une sortie en vélo), les autres sucres ne seront ingérés qu'après des réactions chimiques lentes et ne seront donc pas utilisés directement par le corps.
  • Deuxièmement, les sucres ingérés peuvent servir à remplir les réservoirs vidés par vos différentes activités. Et comme l'être humain est prévoyant, il mettra en réserve un peu plus de carburants pour ne plus se trouver en panne sèche. Il est donc particulièrement utile de manger des glucides après un effort. Plus vous ferez du sport, et plus les réservoirs vont grossir. Il faudra plus de nourriture pour les remplir. Vous pourrez manger davantage sans grossir, ou manger autant et maigrir. Je pourrais comparer ce stade au passage à la station service, où vous remplissez les différents réservoirs. Si vous aimez les sucreries, il faudra donc les manger juste après votre sport car elles se transforment en super pour remplir les réserves vides.
Troisièmement, si vous mangez alors que tous les réservoirs sont pleins, ils débordent. L'organisme met toujours en stock les aliments en surplus pour pallier d'éventuelles périodes de famine. Or, ses principales réserves sont les graisses. Le super est alors transformé en gasoil. Un morceau de chocolat ne fait pas grossir pendant le sport car il est directement assimilé. Mais ce même morceau se transforme directement en graisse si vous le prenez devant la télé car il ne sert alors à rien.

  • LES GLUCIDES: Ils sont stockés dans l'organisme sous forme de glycogène, soit dans les muscles (pour les efforts les plus intenses), soit dans le foie (pour les efforts moins violents). Le pancréas régule la glycémie (taux de glucose dans le sang) qui oscille normalement entre 0,8 et 1, 1 gramme de sucre par litre de sang.  Pour la réguler, le pancréas libère de l'insuline celle-ci augmente la captation du glucide par les cellules et donc le stockage (sous forme de graisse). 
  • Si vous mangez trop de sucres (notamment à index glycémique élevé: le chocolat, des pâtisseries, des bonbons, des gâteaux), votre organisme les transforme en graisse.
  • En revanche, si votre glycémie est trop faible, inférieure à 0,8 gramme de sucre par litre de sang. l'organisme, en secrétant du glucagon, fabrique du glucose à partir du glycogène. il faut alors refaire en ingérant des féculents.
  • la notion d'index glycémiqueLe glucose est pris comme référent de base 100. 
    • Plus un aliment se rapproche de ce chiffre, plus votre corps stockera le super sous forme de graisses, cela se rapproche de ce que l'on appelle les sucres rapides. 
    • Inversement, plus l'index est faible, plus le sucre arrive lentement dans l'organisme, c'est ce que l'on appelle les sucres lents.
    • Les sucres à faible index glycémique ne provoquent pas de pic d'insuline,
    • Les sucres à index glycémique élevé (sucreries), provoque la sécrétion d'insuline pour le transformer en lipides.
Si vous ingérez une assiette de pâtes, vous aurez trois heures pour l'assimiler. Sans rien faire, vous utiliserez cette énergie. En revanche, il est difficile de se servir des 200 calories fournies par les bonbons car vous n'avez qu'une heure pour le faire. Or, par exemple, une heure de ménage égale 120 calories. Sans aucune activité physique, vous ne pouvez pas utiliser les 50 grammes de bonbons que vous avez mangés, plus de la moitié sera stockée sous forme de graisses, soit 1 00 calories, l'équivalent de 11 grammes de graisses ( 1 g de graisses = 9 Cal).

Apport Nutritionnel Conseillé (A.N.C): 6 à 8 g/kg/j, donc si je pèse 80 kg, je devrai manger de 480 à 640 g de glucides

LES GLUCIDES : A DOSER AVEC PARCIMONIE 

Au maximum 100 g de sucres totaux par jour (hors lactose et galactose, présents dans les produits laitiers), c'est la recommandation officielle de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation. Pour respecter cette limite, les autorités de santé viennent d'ajouter, dans leurs conseils nutritionnels, de s'en tenir à 1 verre de jus de fruits par jour et de limiter les fruits secs. En effet, la dessiccation concentre le sucre, comme en témoignent les scores élevés, pour 100 g:
  • de la banane sèche (78,4 g de glucides), 
  • de la pêche sèche (68,9 g) — plus riche encore que la datte (64,7 g) -, 
  • des raisins secs (62,4 g), 
  • des pommes séchées (572 g) ou 
  • des pruneaux (55,7 g). 
On se doutait aussi que la crème de marrons, même nature, apportait des glucides (63 g)..

Le bon choix

Alors que, parmi les fruits frais, les bananes, figues, litchis, mangues et raisins apportent des quantités de sucre non négligeables, les fraises, les framboises et le melon en recèlent peu. Des fruits précieux pour les diabétiques par exemple, surtout si l'on possède un jardin où l'on peut faire pousser des petits fruits rouges sans trop de traitements : les fraises du commerce font en effet partie des fruits les plus contaminés par les pesticides.

Les Plus: Les légumineuses sont relativement riches en glucides, mais elles le sont aussi en fibres, ce qui ralentit le passage de ces sucres dans le sang. 
Quant aux salades, aux légumes verts à feuilles et aux champignons de Paris, ils comptent zéro glucide ou presque. À consommer sans modération.

vendredi 21 septembre 2018

  « les glucides apportent en moyenne 44% de l’apport calorique sans alcool, proportion qui reste inférieure à la recommandation de 50% avec une diminution des apports en glucides complexes (-6,8% chez les hommes et -7,2% chez les femmes), et une augmentation des apports en glucides simples chez les femmes (+5,8%). » INCA 2 (1999)

lundi 19 novembre 2018

  « RÉGIME: HYPOLIPIDIQUE OU HYPOGLUCIDIQUE ? Oubliez le régime hypolipidique : il vaut mieux s’attacher à éviter les glucides facilement digestibles. Parmi ces derniers, on trouve les sucreries, les pâtes et le riz. Plus le corps peut facilement transformer les glucides en molécules de glucose, et plus vite ils atteignent le sang — et donc, plus l'index glycémique est élevé. Si vous consommez des aliments avec un haut index glycémique et que vous ne brûlez pas immédiatement le glucose à travers une activité, il se convertira en graisse et vous aurez de nouveau faim très vite. » Men's health

lundi 19 novembre 2018

  « LES SUCRERIES SONT MON PÉCHÉ MIGNON. COMMENT PUIS-JE RÉSISTER À LA TENTATION ?
1. Passez à l'offensive. Prenez un morceau de votre friandise préférée, mais n’exagérez pas. Placez en un bout dans une petite soucoupe. Remballez le reste, rangez-le, et faites-vous plaisir. 2. Cherchez un substitut dont vous puissiez manger davantage. Par exemple, à la place d’une barre chocolatée, croquez un demi-sac de pop-corn. Tous deux contiennent 150 calories.
3. Ne gardez pas les sucreries à portée de main. Une étude de l’université de l’Illinois montre que si vous les conservez près de vous, vous en mangez neuf fois plus par jour ! S'ils sont placés dans un tiroir, ce chiffre tombe à six fois, et si un effort supplémentaire est demandé (se lever, aller jusqu’au buffet), il chute à trois. » Men's

lundi 19 novembre 2018

  « Même si les édulcorants ne contiennent pas de calories, vous M devez pourtant les éviter. Pourquoi ? Ils font grossir. Selon une étude de l’université Purdue, les édulcorants sèment la zizanie dans votre digestion parce que les nutriments ne peuvent être utilisés et que le corps réclame du coup plus de sucreries. Si vous cédez et mangez plus que prévu, vous prenez du poids.y » Men's

samedi 24 novembre 2018

  « « sans sucre » ne veut pas dire qu'on n'y trouve pas de sucre du tout, mais seulement qu'elles ne contiennent pas de sucre blanc (saccharose), lequel est constitué de glucose et de fructose. Un produit « allégé en sucre » peut en contenir au plus 5 g pour 100 g pour ce qui est des aliments solides. Pour les liquides, la limite est de 2,5 g pour 100 ml. « Pas de sucre ajouté » ne veut pas dire que le produit ne contient pas de sucre naturel. Lisez toujours les étiquettes ! » Men's