Une étude conclut que les produits ménagers altèrent les poumons «60» met régulièrement en garde contre la toxicité potentielle de certaines substances incorporées dans les produits d’entretien. Une étude scientifique européenne vient de confirmer que nos doutes étaient fondés. Sur le long terme, faire le ménage dégrade la fonction pulmonaire. 
Analyses médicales à l’appui, c’est la conclusion à laquelle sont arrivés les auteurs de cette étude, après avoir suivi plus de 6 000 personnes pendant une vingtaine d’années.
Cette altération des poumons a surtout été observé chez les femmes qui utilisent les produits ménagers à la maison ou dans un cadre professionnel.  V. N’S.