La reproduction obsède les hommes d'Eglise. 
Comme elle passe par l'«. acte bestial», elle leur pose un sacré cas de conscience.
L‘équation est résolue ainsi : on fait du rapport sexuel un devoir religieux à ne pratiquer que dans le cadre du mariage, seule union reconnue par l’Eglise. Exit froufrous et érotisme. 
«je ne vois pas de quelle utilité serait la femme pour l'homme si l'intention de mettre des enfants au monde était écartée », écrit carrément saint Augustin au IVe siècle. Les accros au sexe, de toute façon, se repentiront vite de leurs galipettes. Neuf mois plus tard. c’est la souffrance assurée. 
L'Ancien  Testament le dit : la grossesse est une punition divine !
Eve a acheté sa rédemption par l’enfantement. En souffrant, elle a effacé la souillure de la chair. Amen.