Moi 

 

mesures  

model

25 ans

CANDA

Livergy

Jeans

   
hauteur 182 (85kg) 185 (80kg)        
coup 44          
poitrine 112 100        
Taille unique       42    
taille  94 81 34 inch / 91cm 34    
ceinture 97 99        
L/jambes  90   32 inch / 82 cm 34    
Pieds 42          

Chez C and A

le guide des tailles:

Jeans:

The Regular, taille 34 W | 32 L (29€)

Ce jean classique  facile à assortir avec des tenues de différents styles

  • Taille haute
  • Bouton, passants et zip à la taille
  • Coupe: THE REGULAR, confortable, intemporelle et droite
  • Coupe 5 poches
  • Longueur de l'entrejambe en t. 32/34: 88 cm env.
  • Largeur de l’ourlet en t. 32/34: 40 cm env.
  • Occasions: Vêtements informels
Référence de l'article : 1050239

Matière: 100% Coton

The Straight taille 34 W | 32 L (19€)

Détails de l'article

L’aspect usé de ce jean trés décontracté fonctionne à merveille pour un look tendance

  • Zones délavées et plis effet déjà porté
  • Ceinture fermeture zip et bouton, avec passants
  • Coupe 5 poches avec des rivets métalliques devant
  • Longueur de l'entrejambe en t.32/34: 87cm env.
  • Coupe: THE STRAIGHT, droite et ouverture de jambe évasée
  • Largeur de l’ourlet en t.32/34 40 cm env.
  • Motif: uni
Référence de l'article : 1042037

Matière: 71% Coton, 29% Polyester

à La halle aux chaussures

Boots unies fourrées en cuir : 59€99

Ref: 1405233683

Les premiers frimas n'atteignent pas nos pieds grâce à ces boots fourrées. L'homme aventurier et sportif craque pour ce modèle signé Trappeur. Douillettes, confortables et stylées, ces boots nous accompagnent dans toutes nos expéditions.

- Boots pour homme
- Trappeur
- Coloris uni
- Dessus cuir
- À lacets avec crochet de maintien
- Intérieur fourré
- Semelle crantée
- Existe du 39 au 46

Composition & entretien

Dessus : CUIR;  Doublure : TEXTILE;  Semelle intérieure: TEXTILE;  Semelle extérieure: ELASTOMERE

(sur la chaussure: Made in Pakistan 06297 30 172)


POIDS Avantage au haut de gamme ' est ce qu’on appelle avoir l’œil. Éta— lés sur la table du centre technique qui les a expertisés pour nous, les 16 polos testés ressemblent quasi— ment a des clones. Il suffit que l’experte les prenne en main et attire notre attention sur les diifé— rences et, surtout, les défauts pour que ceux—ci sautent aux yeux. Les modèles ont déjà subi un lavage; sur beaucoup, cela a de suite entraîné une déformation sensible, conséquence d’une fixation défaillante. On appelle ainsi une étape de la fabrication qui consiste a placer le tissu dans un four pour que les fils se rétractent sous l’eifet de la chaleur et stabilisent la coupe. Si le fabricant cherche a faire des économies sur le temps ou la température, la fixation risque d’être insufiisante. Plus grave, s’il n’y veille ‘ pas, elle peut être irrégu— ’d€l€fl Ch2fl4 lière selon la partie du vê— là en Afii€ : tement concernée et on se retrouve avec des polos !. la mme? dont l’avant et le dos ne se superposent pas parfaite— ment. On dit alors que le vêtement «fait le ventre»: le pan avant dessine une courbe vers le haut fort disgracieuse. Or ce défaut est ré— current parmi les modèles testés. Le vrillage est lui aussi assez répandu: les coutures tournent, d’où une asymétrie inesthétique qui, de surcroît, complique le repassage. Etonnamment, l’asy— métrie est d’ailleurs assez fréquente. Q1and on prend le temps d’observer attentivement les polos bien étalés, on s’aperçoit, par exemple, que les emmanchures ne sont pas a même dis— tance du col, que la pâte de boutonnage part en biais, ou encore que le col est plus long d’un côté. Finalement, les seuls dont la confection se révèle irréprochable sont les polos Hugo Boss, Eden Park et Fred Perry. Les références dont les prix tournent autour des 100 € ne souifrent d’ailleurs pas de défauts notables de confection. On ne peut pas en dire autant des modèles de milieu de gamme tels que celui d‘Adidas, objet de nombreux reproches des experts (asymétrie, plis en tous sens, fils tirés, etc.) et, plus surprenant, d‘Armor Lux, dont la qualité de fabrication n’est pas aussi exemplaire que ce que son marketing laisse entendre.
Des questions à propos de la provenance Ce polo est d‘ailleurs le seul avec le Lacoste à rester muet sur sa provenance. Les deux marques fabriquent en France mais aussi au Maghreb et en Europe de l’Est. Contacte, le siège de Lacoste affirme que ce modèle classique est fabriqué à Troyes mais, en boutique, on ne parle que d‘assemblage en France. Chez Armor Lux, on assure que les polos sont entièrement fabriqués a Q1imper (tricotage, teinture, coupe, confection). Ces marques rassureraient tout a fait le consommateur en indiquant ces provenances sur les étiquettes, qui les engagent legalement. Cela dit, la provenance ne dit rien de la qualité: tout dépend des exigences du donneur d‘ordre. Ce sont plutôt les conditions de travail dans les usines des sous-traitants qui peuvent faire hésiter à acheter. On peut imaginer qu’elles ne sont guère enviables quand un polo est affiché à 5 € (Décathlon) ou 10 € (Kiabi). Mais les modèles les plus chers de notre sélection sont aussi fabriqués en Asie.
Reste à savoir si la différence de prix va majoritairement dans la poche des ouvriers ou si elle vient gonfler la marge de l‘entreprise. 0