LE VÉÎÔ

L’activité reine, si l’on minimise

ode de transport rapide. actil \ / | vite' de loisir et sport d‘endurance. le cyclisme a surtout des bienfaits cardiorespiratoires sans les contre—indications du jogging. tout en ménageant les articulations. ce qui fait de ce sport porté une discipline adaptée aussi bien à la reprise de l‘activité sportive qu‘à l‘entretien des personnes en surpoids et des seniors. Malgré les chutes et les pics de pollution dans la circulation urbaine, pédaier fait plus de bien que de mal. Ce bénéfice/risque positil‘a été démontré grâce à des outils de modélisation mathématique intégrant le nombre de joursen mauvaise santé dus à la pollution et aux accidents,

et le nombre de jours gagnés grâce a l‘augmentation de l‘activité physique. En se basant sur les données fournies par les utilisateurs des vélos londoniens en libre service en 20H et 2012, des chercheurs ont ainsi calculé un bilan positif.

Pour autant. enfourcher la petite reine n‘est pas totalement sans danger. Le plus grand ne semblerait pas la chute. même si l‘angle mort est le pire ennemi du cycliste, mais la pollution atmosphérique classée « cancérigène certain » par l‘OMS. Au premier rang des coupables. les particules en suspension en partie dues au trafic routier. Elles sont aussi en cause dans les crises d‘asthme, la bronchopneumopathie obstructive chronique

(BPCO). l‘angine de poitrine, les troubles du rythme cardiaque et l'infarctus. Selon leur taille, ces particules pénètrent plus ou moins profondément dans les voies respiratoires. Les moins « fines» (de 5 à 10 microns) sont filtrées par le nez et la gorge qu‘elles irritent avant parfois d‘êt re de'gluties. Mieux vaut respirer par le nez. tapisse' de poils qui font un peu barrage. Mais les particules plus fines (inférieures à 5 microns) s‘enfoncent au-dela, dans les ramifications des poumons, provoquant une inflammation, l'épaississement des bronches, la production de glaires avec toux et essouiflement. Particules fines. dioxyde d‘azote. monoxyde de carbone. benzène. .. l‘atmosphère aux abords de la circulation est un cocktail toxique.

Pléth et cyclistes à l‘alr llbœ sont toutefols molns pollués que les automoblllstes. Tout aussi conlinés, les usagers du bus et du métro. dans lequel l‘air de la ville s‘engoullre et stagne, sont aussi plus exposés que les cyclistes. Des chercheurs danois ont d'ailleu rs montré que les personnes allant travailler à vélo ont une mortalité réduite de 40 % par rapport a celles empruntant les transports en commun. Et si vous avez le choix entre marcher et pédaler. mieux vaut prendre le vélo parce qu'il va plus vite et limite le temps pendant lequel vous devrez respirer les miasmes de la cité.

Pour se protéger de la pollution

. Si le but est de solliciter votre système cardiovasculaire, préférez le vélo d'appartement, en danseuse, pour dépenser 3 fois plus d'énergie.

. En ville, évitez les grands axes et les heures d'affluence.

. Au feu, arrêtez—vous devant les voitures. . Roulez dans les couloirs de bus ou mieux sur les pistes cyclables si elles ne se limitent pas à deux lignes sur le bitume au ras de la veine gazeuse des pots d'échappement.

. En cas de pic de pollution, moulinez doucement et régulièrement, sans grand coup de pédalier car l'effort intense provoque une hyperventilation et une dilatation des bronches donc une inhalation importante de polluants qui, du fond des poumons, peuvent passer dans la circulation sanguine.

o Portez un masque de protection respiratoire antipoussière FFP3 contre les particules (mais il ne protège pas des gaz).

Bien assortir homme et machine

algré l‘air pur. le cyclotourisme a la campagne n‘est M pas non plus dénué de tout danger. En fait. pédaler même sur un vélo d‘appartement peut être nuisible si votre monture n‘est pas adaptée à votre morphologie. Non seulement un vélo doit être choisi avec soin, mais ses réglages méritent tout autant de précautions. Votre confort et la protection de vos articulations et de votre périnée en dépendent. L‘articulation la plus menacée est le genou bien que, sur un vélo. il n‘ait pas à porter le poids du corps. Mais les mouvements incessants de flexion. d 'extension et de rotation peuvent générer un surmenage et diverses tendinites. en particulier du tendon rolulien (entre rotule et tibia), qui peuvent être dues à une selle trop haute. Le dos n‘est pas épargné non plus. Une position trop coutbée sur le guidon peut occasionner des lombalgies. Enfin la selle, mal réglée ou inadaptée à la morphologie. compresse et frotte. provoquant bien des «maux de séants ». infections dermatologiques. inflammat ion du périnée, micrott‘aumatismæ, kystes et autres douleurs mal placées. Voici quelques conseils de choix et de réglages pour un vélo de ville ou pour un VTC, vélo mixte tout chemin qui peut être un bon compromis.

Les vitesses

Au moins 3 (les pros roulent sur 20 vitesses. 2 plateaux à l‘avant et 10 pignons à l‘arrière) pour passer sans souffrance les petites montées. Le changement de vitesse est plus pratique situé sur le guidon.

Les roues

Choisissez des jantes en alliage léger, elles assurent un bon freinage sous la pluie. Des pneus larges amortissent mieux les inégalités des sols en ville. mais sans les crampons du VTT. Avec un bon gonflage, de 4 à 5 bars.

LE CME—BOU! Aussi indispensable pour rester propre qu'un

cadre de protection de la chaîne.

u SELLE

De préférence réglable et rembourrée avec un insert de gel. Pour éviter les problèmes (lire cicontre). choisissez plutôt une selle large qui permette d'être assis sur les fesses. Pour être confortable, réglez la hauteur de la selle de façon à toucher le sol avec l'avant du pied et, au point le plus bas de la manivelle. votre jambe doit tomber normalement sans être raide. Testez les deux jambes, essayez en pédalant avec quelqu'un marchant derrière vous pour vérifier que votre bassin reste horizontal. Une selle à bonne hauteur vous permet de pédaler sans osciller le bassin à chaque coup de pédale. Réglez aussi l'inclinaison zen selle. les manivelles à l'horizontale. l'avant de votre genou doit se trouver à la verticale de l‘avant de l‘axe de la pédale. Le recul de la selle. lui, doit être important car il permet de pédaler à l‘arrière plutôt que sur l'avant.

u: POIDS

Un vélo de ville pèse en moyenne de 15 à 19 kg. soit bien moins qu'un Vélib' (22 kg). Plus le vélo est léger, plus il est agréable et plus la facture grimpe. Mais cela en vaut la peine. Préférez un modèle pesant moins de 15 kg. avec un cache en acier spécial ou en alliage d'aluminium, de meilleur rendement que les cadres en acier standard. En ville, pas besoin du surpoids d‘une fourche télescopique très appréciable sur un VTT.

L'ÉC…OE

Blanc ou jaune à l'avant, rouge à l‘arri‘ere, il s‘épuise vite s'il fonctionne avec des piles. Plus durable, une dynamo n'éclaire pas à l‘arrêt. Mieux vaut un éclairage avec accus rechargeables, assorti de réflecteurs %! l‘avant et %: l'arrière, sur les rayons et les pédales.

LE GUI!) ON

Il doit être de la largeur des épaules. Une fois les mains sur les poignées de freins, vos bras sont légèrement fléchis. Hyperconfoflables en ville. les vélos de type hollandais avec un quidon relevé et une potence haute permettent de se tenir ùoit avec les poignées de freins bien en main. En outre, ils sont très beaux même si la sécurité doit être le premier critère de choix.

u PANOFŒ

Le casque est indispensable car on peut se fracasser le crâne même à l‘arrêt. Bien à votre taille, il réduit le risque de traumatisme crânien de 85 % en cas de chute, en particulier si le choc est frontal. Pour réduire l'onde de choc, préférez m modèle qui déborde sur les tempes, le rocher (os temporal) et la nuque, qui se brisent en cas de choc violent. Portez-le à mi-front, calé sur la tête, attaché avec sa ùagonne. Et ajoutez des lunettes pour protéger vos yeux des insectes. poussières et gravillons.

u IO… Obligatoire, elle doit être audible à 50 m. Une trompe vous permettra même d‘être entendu des piétons marchant sur les pistes cyclables dans le tohubohu de la circulation.

… …

Eléments déterminants, ils sont, sur les vélos haut de gamme, à disque ou à tambour. A défaut. optez pour des freins de type V-brake en alu qui assurent un freinage puissant et stable. Ils sont faciles à régler en position normale; le patin. proche de la jante, ne la touche pas et les 2 patins doivent être à la même distance et parallèles. Au freinage. ils collent à la jante au même moment en étant alignés.


Pour adopter une bonne posture sur un vélo, il est primordial de bien régler sa selle.

Pour régler la hauteur de votre selle : collez-vous contre un mur, écartez un peu vos jambes et mesurez la partie entre le sol et l'entrejambe. Multipliez ensuite la mesure obtenue par 0,885. Vous obtiendrez alors une nouvelle mesure. Dans un second temps, prenez cette mesure entre l'axe du pédalier et la hauteur de la selle. Votre selle sera alors à la bonne hauteur.

Pour les personnes qui sont sur des vélos de course, vos coudes doivent frôler vos genoux lorsque vous pédalez.

Si vous êtes sur un vélo de ville, pour une balade par exemple, il faut redresser votre buste. Pour avoir une bonne posture, il faut que votre buste soit à 45 degrés par rapport au sol.