La force c‘est la capacité d‘un muscle à se contracter pour vaincre ou s‘opposer à une résistance. Mais pour autant, la force n‘est pas synonyme de gros muscle. 

Les exercices qui permettent de développer;

  • force et endurance (des mouvements lents, de grande amplitude avec de petites charges} ne sont pas les mêmes que ceux permettant de gagner en 
  • masse musculaire (des mouvements rapides. de petite amplitude avec des poids importants). 
En opposant une résistance aux muscles, tous les sports permettent d‘augmenter sa force et sa forme en renforçant les fibres musculaires. Mais au sein d‘un même muscle, il existe deux types de fibres. 

  1. Les fibres de type 1 donnent une force durable mais peu importante, celle que l‘on développe avec les sports d‘endurance comme le marathon ou le cyclisme de route. Cette force-endurance est la capacité du muscle à maintenir un certain niveau de force sur la durée. 
  2. A l'inverse, les fibres de type II sont rapides mais s‘épuisent vite. Leur force-vitesse ou force maximale donne au muscle une grande vitesse d‘exécution du mouvement. C‘est la plus élevée que l‘on puisse développer par une contraction volontaire, comme en soulevant de la fonte à l‘arraché.

La puissance en est un autre aspect qui prend en compte la rapidité avec laquelle les fibres musculaires peuvent générer un niveau de force important, telle celle du sprinter sur les starting-blocks ou du tennisman au smash..

Les pompes sont un bon test pour mesurer la force des bras et des épaules. Il suffit de compter combien de flexions-extensions complètes (bras tendus puis visage au ras du sol), vous pouvez enchaîner.

Gagner en puissance

Pour entraîner le muscle en puissance. il est important de mobiliser la charge que l'on tire ou que l‘on pousse avec le plus de vitesse possible sans pour cela utiliser la plus grosse charge possible. Travaillez plutôt avec une charge de 30 à 50 % du poids maximal que vous soyez capable de déplacer en un seul exercice (IRM). 

En revanche. pour augmenter la force, la charge d‘entrainement doit être plus importante, de 50 à 70% de la IRM.