L’équilibre

Indispensable dans tous les sports, l‘équilibre est la capacité de se stabiliser au sol. sur place (équilibre statique) ou en mouvement. qu‘il s‘agisse de faire un salto sur une poutre. de de‘valer une pente ou simplement de se lever de sa chaise (équilibre dynamique). La capacité de ne pas tomber dépend des millions de récepteurs disséminés dans les muscles. les tendons, les articulations et la peau, notamment sous la plante des pieds, qui saisissent la position du corps, la nature du sol et leurs modifications. Ces récepteurs de la proprioception donnent la perception de soimême, consciente ou non. S‘y ajoutent les informations d'une extrême précision su r le sens et la vitesse des mouvements de rotation du crâne et les accélérations subies par le corps apportées par les organes vestibulaires situés derrière les tympans dans l‘oreille interne. les organes du sixième sens. La vision fournit sa part d'informations sur les formes géométriques autour de nous. Mais garder l'équilibre fait aussi appel aux muscles puisque leur contraction est nécessaire pour rattraper un déséquilibre et maintenir une position immobile ou en mouvement.

A moinsde l‘entretenir, l‘équilibre décline naturellement avec l'âge. Il semblerait même que le temps pendant lequel on peut teniren équilibre sur un pied les yeux fermés soit un indicateur de longévité.

L’équilibre statique

. Notez combien de temps vous pouvez tenir en appui unipodal, les yeux fermés, sur un pied puis sur l'autre.

o Pour ce test et le suivant, placez-vous à proximité d’un meuble auquel vous pourrez vous rattraper en cas de déséquilibre. Mettez-vous debout sur un pied et essayez de tenir 10 secondes en équilibre, d'abord les yeux ouverts, puis les yeux fermés et enfin les yeux fermés et la tête en arrière.

L’équilibre statique et la proprioception

. Pieds nus sur un sol dur, mettez-vous sur unejambe,

\ l'autre repliée, en position de flamant rose et chronomètrez combien de secondes vous tenez ainsi, sans sautiller à partir du moment où vous êtes en position.

L’équilibre dynamique

. Tracez ou trouvez une ligne de 6 rn sur le sol puis. les bras écartés à l'horizontale.

Marchez tout le long à reculons, le plus vite possible, la pointe dela chaussure arrière touchant le talon dela chaussure avant, en regardant devant vous. Combien de temps avez vous mis pour parcourir les 6 mètres sans vous écarter dela ligne?

L’équilibre du tonus postural

o En posturologie, on évalue cet équilibre en utilisant le test de Fukuda qui sert en médecine à dépister un trouble neurologique d'origine vestibulaire. Il consiste à faire 50 pas sur place, le regard à l‘horizontal mais les yeux fermés, la tête droite et les bras tendus en avant. On note au préalable la position des pieds sur le sol puis après les 50 piétinements, la déviation par rapport à cette position de départ. En cas d'atteinte vestibulaire, l’angle est supérieur à 90°.

Comment améliorer votre performance

Quelle que soit la discipline pratiquée. le simple l'ait d‘être en mouvement implique une modilicat ion du centre de gravité que le cerveau et les muscles doivent en permanence chercher à compenser. Aussi bouger régulièrement améliore l‘équilibre. Toutefois,

l‘activité la plus efficace est probablement le tai chi dont les étonnants bienfaits ont été démontrés chez des parkinsoniens.

On peut également développer la proprioception. ce sens qui permet de marcher sans regarder ses pieds ni

tomber. avec des activités obligeant le système neuromoteur à s‘adapter sans cesse à de nouvelles situations. par exemple la marche en terrain accidenté. ce qui améliore la coordination (lire page sur la coordination) et réciproquement.