Couverture Mutuelle, cotisation 520€/an:

Les variations sont importantes en fonction du rythme des soins -report des soins- (bonus conso responsable) et le prestataire (SantéClair)

Résultats de recherche

Résultats Web

BRSS: La Base de remboursement de la Sécurité sociale; AMO: Assurance Maladie Obligatoire.

  1. Hospitalisation: Honoraires hospitaliers: 200%, Forfait journalier et Frais de séjour FRAIS RÉEL, Chambre particulière (par journée) : 100€
  2. Medecine de ville:  Consultations des médecins généralistes et spécialistes, radiologie; Autres consultations (kinésithérapeutes, infirmiers, auxiliaires médicaux; Transport; Analyses: 200 % BRSS
  3. Dentaire: (remboursé par l'AMO): Soins dentaires 200%, Prohtèse 300%, Partenaires +50%
    • 2019-04: traitement core: 2016€; AMO:81€; Mutuelle:135€ (200%); reste:0€
    • 2019-04: Prothèse: 455€; AMO:96,7€; Mutuelle: 279,50 (300%); reste: 78.75€ 
  1. Lunettes: Verres simples: de 150€ à 300€, complexes: de 250€ à 400€, Lunettes SantéClair: Offertes, Lentilles: 120€
  • 2019-09: 2 verres simple: 168€; AMO: 6.58€; Mutuelle: 150€; reste 11,42€;
  • 2019-09: montures: 186€, AMO:2.56€; reste: 183.44€;
  1. Hors AMO: médicaments prescrits non remboursés 50€, soins dentaires: 200€, parodontologie: 400€, yeux: 200€, séances: 4*25€


lundi 25 novembre 2019

  « 2020-01, Reforme "100% santé"

La reforme permet de bénéficier de lunettes, prothèses dentaires et aides auditives sans reste à charge (decret du 11 janvier 2019 visant à garantir un accès ans reste à charge...)

Optique: La mutuelle couvre les soins 100% santé, au delà la couverture reste identique. Le montant de garanti est désormais limité à 100€ maximum (remboursement du régime obligatoire inclus).
Soins dentaires: La mutuelle couvre les soins 100% santé, au delà la couverture reste identique.
Aides Auditives: La mutuelle couvre les soins 100% santé, au delà la couverture reste identique.Le remboursement cumulé est limité 1'700€ par oreille. » Pierre

lundi 25 novembre 2019

  « 2015, En mutuelle santé

L‘évolution des dépenses de santé en France continue d'augmenter du fait du vieillissement de la population et de l'amélioration des technologies médicales, à un rythme d'environ +2% en 2015.

Il n'y a pas eu de transferts de charges de la Sécurité sociale vers les complémentaires santé ou d'augmentation de taxes sur les mutuelles santé en 2015. Au contraire, la part des dépenses de santé prise en charge par la Sécurité sociale serait très légèrement en hausse en 2015. À l‘inverse, les assureurs s'interrogent sur le transfert des salariés vers des contrats collectifs entreprise (loi ANI — Accord national interprofessionnel). qui pourrait conduire à un déséquilibre de l'assurance santé individuelle. Il faut donc s’attendre à une hausse moyenne de 2%. » PIerre