Crédits, épargne

 

IL NE FAUT PAS TOUT ACCEPTER

 

 

[lu'il s'agisse d'emprunter, d'épargner

 

 

ou de restructurer vos crédits, ne vous laissez

 

pas endormir... Mal utilisées, les formules
proposées ne sont pas toujours payantes.

 

Ce n'est pas parce que vous êtes

 

demandeur qu'il faut vous laisser "four—
guer" un type de crédit qui ne vous
convient pas ! Quant à votre épargne, il
faut la suivre de près.

 

Évitez les .crédits

 

renouvelables

 

Il est toulours préférable d'opter pour un

 

prêt personnel, moins cher qu'un crédit
renouvelable. Soit vous avez besoin
d‘emprunter une somme d'argent pour
acheter un bien précis, et vous rem-
boursez votre crédit progressivement à
un taux raisonnable (entre 5 et 8 %,
selon les biens ou services à financer,
le montant, la durée...). Soit il s'agit de
combler un découvert chronique et,
moyennant un remboursement mensuel
raisonnable, vous éviterez ainsi les nom-
breux frais associés au découvert.

 

Rachat de crédit:

 

pas si miraculeux...

 

Vous avez cumulé les crédits et vous

 

vous retrouvez à la tête de mensualités
importantes que vous ne parvenez pas
à honorer ? Ramener vos mensualités
de 1 000 à 700 €, par exemple, peut
apporter une bouffée d'oxygène non
négligeable, mais cela a un coût. Pour
parvenir à de tels résultats, le profes-

 

sionnel allonge la durée de vos crédits,

 

ce qui alourdit considérablement le coût
final de l'emprunt. Si vous êtes dans une
situation difficile, prenez contact avec plu—
sieurs sociétés, en recherchant des taux
et des durées acceptables, Deux éta—
blissements proposent des regroupe—
ments de crédits à des conditions
financières plutôt raisonnables : le Crédit
mutuel et La Banque postale.

 

Épargne : veillez à _

 

la règle des qumzarnes

 

Les produits d'épargne réglementés (Ii-

 

vret A, livret de développement durable,
livret Jeune… .), mais aussi les comptes
sur livret sont tous concernés par la
règle des quinzaines : les dépôts sur le
compte ne produisent des intérêts que
le ler jour de la quinzaine qui suit, et les
retraits cessent au contraire de produire
des intérêts le dernier jour de la quin—
zaine qui précède. Mieux \æut donc faire
des versements peu avant le 15 ou le
30 (ou 31) du mois, et procéder à des
retraits dès le 1er ou le 16 du mois. .

 

llfilütuæz DES Pfi@tlfiïlbül&

 

 

>>> Pour attirer

 

 

le client les bananes

 

pratiquent régulière-
ment des promotions
sur des produits
d'épargne : 5 % ua-
raotis pendant 3 mois
chez Fortuneo pour
toute première ouver—
ture de comme sur
livret entre le 7 mars

 

et le (ill avril 2012,

 

par exemple.

 

>>> Les consomma-

 

teurs avisés‘ppurrunt
même laire le tour
des établissements
en inflation des pro-
motions proposées.
En placent ainsi
Illlllll]€a5%w
nuels (répartis dans

 

plusieurs établisse—

 

ments), vous oumulez
500 € (hnns) sur l‘an-
née ! Certes, il faut
avoir le temps, et cet
exercice ne peut se
renouveler à l'infini,
les promotions n‘étant
accordées qu'une lois
ala même personne,
mais quand même !