D’un côté, vous avez les inconditionnels de la brosse à dents à l’ancienne. De l’autre, ceux qui sont
passés à la version électrique et qui, pour rien au monde, ne reviendraient en arrière.

Le Dr Christian Verner, membre de l’Association dentaire française, met tout le monde d’accord :

« La brosse à dents manuelle reste tout à fait d’actualité. Mais l’apprentissage de la méthode est plus compliqué qu’avec une brosse à dents électrique. »

Car se brosser les dents, ça s’apprend auprès d’un dentiste afin d’adopter le bon geste, en l’occurrence l’orientation correcte de la brosse à dents et le mouvement qui convient.

Pour être efficace, le brossage doit être réalisé avec une brosse à poils souples, adaptée au profil de chacun (taille de la bouche et des dents, éventuels problèmes de gencives, etc.). S’ils sont effectués correctement, deux brossages par jour suffisent.

« Après chaque brossage, même avec une brosse à dents électrique, il faudra utiliser une brossette interdentaire, ou un fil interdentaire si les dents sont très serrées »,

complète le spécialiste. Enfin, deux fois par an, une visite de contrôle et de détartrage chez le
dentiste s’impose.

UN ENJEU DE SANTÉ PUBLIQUE

Se brosser correctement les dents est crucial pour éliminer la plaque dentaire qui favorise le tartre et le développement des bactéries.
Outre le risque de caries, une mauvaise hygiène bucco-dentaire peut induire une parodontite,c’est-à-dire une inflammation des gencives qui conduit à une destruction des tissus autour des dents. « Les parodontites peuvent avoir un impact général sur la santé. Elles augmentent le risque de maladiescardio-vasculaires, de diabète et d’événements indésirables chez la femme
enceinte », met en garde le Dr Verner, qui relaie un manifeste lancé par la Fédération européenne
de parodontologie pour la reconnaissance de la santé gingivale comme enjeu de santé publique.

UNE AIDE POUR LES GENS PRESSÉS

Parce que l’appareil effectue lui-même le mouvement, une brosse électrique vous facilitera la tâche. Un atout précieux, notamment pour ceux qui peinent à réaliser certains mouvements (personnes âgées, handicapées...). Elle conviendra également aux gens pressés. « Les études sont discordantes. Mais elles suggèrent qu’après deux minutes de brossage avec une brosse à
dents électrique, on obtient la même efficacité qu’après six minutes avec une brosse à dents
manuelle », avance le Dr Verner.

Bain de bouche (que choisir)

Les substances antibactériennes sont ajoutées dans la plupart des bains de bouche dans le but de réduire la plaque dentaire et les gingivites.

La chlorhexidine (CHX)

Entre 0,05 et 0,1 % a un effet prophylactique sur la plaque et les gingivites. À 0,2 %, elle agit comme un brossage chimique, mais son utilisation doit être réservée à des zones de soin spécifiques et sur une courte durée en raison des effets secondaires (coloration des dents, perturbation de la perception du goût).

 

SANDOZ: Chlorhexidrine/Chlorobutanol
Solution pour bain de bouche (Granny post-op

By U: Bain de bouche dents sensibles,
formule fluor et plantes:

DM Sensitive Intensive-Schutz

   
  • Glycerin
  • Glycerin
   
  • Propylene Glycol
  • Sodium Luriminodipropianate
  • Potassium Clhoride
  • Aroma
  • Potassium acesulfame
  • propylene glycol
   
  • Sodium benzoate
  • Sodium Benzoate
   
  • Citric Acid
  • Citric acid
 

 

  • CHX 0,5 ml pou 100ml,
  • Titre: alcoolique: 42.8%
  • Excipients: Rouge cochenille (E 124)
  • Sorbitol
  • Aroma Bisabolol
  • Cetylpryidinium
  • Chloride
  • CI 17200
  • CI 19140
  • Commphora Myrrha
  • Extract disosum phospate,
  • PEG-40
  • Hydrogenated castor oil
  • Polysorbate 20
  • Salvia extract et oil
  • Sodium Hydroxide
  • Sodium phosphate
  • Sodium Saccharin
  • Xylitol
  • Eugenol
  • Limonene.

 

 

  • Xylitol
  • Olaflur
       

Il existe plusieurs composés fluorés dans les bains de bouche.Le plus efficace en prévention des caries combine:

  • le fluorure d'amine (AmF) au fluorure d'étain (SnF2).

In vitro et chez l'animal, le fluorure d'amine a montré une efficacité supérieure à celle du fluorure de sodium (NaF). Mais jusqu'à maintenant, cela n'a pas pu être démontré dans des études cliniques.

Le monofluorophosphate de sodium (NaMFP) est moins efficace que les composés fluorés en prévention des caries.

L'efficacité des composés fluorés dépend de la concentration en fluor et du pH de la solution.

 
  • Sodium fluoride (dérivés fluorés à 0.013% de fluor)
  • Sodium Fluoride
La plupart des bains de bouche ajoutent des tensioactifs en très faible concentration pour la production d'une certaine quantité de mousse. La mousse procure à l'utilisateur une sensation d'efficacité de nettoyage.parmi lessquels le sodium lauryl sulfate (noms INCI). Ici le Saudium Lauryl Sarcosinate ?  
  • Sodium Lauryl sarcosinate
 

Le fluor et ses dérivés sont bénéfiques pour les dents et améliorent généralement la santé bucco-dentaire. Le fluor, lorsqu'il est libéré dans la cavité buccale, va aller se fixer sur l'émail des dents. Ainsi renforcé, l'émail résiste mieux aux attaques bactériennes. Le fluor est de loin l'ingrédient le plus efficace en prévention des caries. Le fluor est intégré aux bains de bouche sous différentes formes (voir « Composés fluorés »). Il est par ailleurs naturellement présent dans certains aliments (poissons de mer, épinards, thé...), mais seulement à l'état de traces, ainsi que dans l'eau de boisson ou encore le sel fluoré.

En plus de son effet prophylactique sur les caries, la combinaison du fluorure d'amines et du fluorure d'étain a aussi un effet antimicrobien garantissant l'effet inhibiteur de plaque et réducteur de gingivites. Certains mélanges d'huiles essentielles ainsi que le chlorure de cétylpyridinium (CPC) à la concentration minimale de 0,05 % ont également démontré un effet inhibiteur sur la plaque et les gingivites. À des concentrations inférieures, l'effet préventif est un peu moins bon.

Tout comme les fluorures d'amine à plus de 100 ppm ou les chlorures de zinc à 0,2 %. Le benzoate de sodium (DM sensitive) est une substance active antibactérienne pour laquelle un effet réducteur de plaque n'a pas pu être démontré cliniquement. Enfin, les substances actives antibactériennes peuvent généralement aider à réduire le phénomène de mauvaise haleine (voir aussi « Halitose »), en tout cas quand celle-ci est liée à la décomposition microbienne au sein de la cavité buccale.

 

Soins

 

en haut à droite

en haut à gauche

18

17

16

15

14

13

12

11

21

22

23

24

25

26

27

28

48

47

46

45

44

43

42

41

31

32

33

34

35

36

37

38

en bas à droite

en bas à gauche

 
 

 

 

recap
R*bach         secu MutL. Perso Total
03/2012 34 core or blanc (350€) Ceramique, or blanc (700€) Provisoire (70€) 303 689 758 1750
  35   Ceramique, or blanc (700€)          
Str*h                
10/2013 14 core (284€) Cera Zircone (580€)   207 400 257 864
  45 core (284€) Cera Zircone (580€)   207 400 257 864
C*urcy                
04/2014 25 core (183€) Ceramique (550€) Provisoire (55€) 207 407 174 788
02/2017 17 core (183€) Ceramique (455€)   230     638
02/2017 27 core (183€) Ceramique (455€)   230     638
          414 704 157 1276