Un amateur débutant à tout intérêt à privilégier les vins « classiques », faciles au palais et permettant de s’accorder avec un grand nombre de mets. 

Optez idéalement pour une répartition:

  • « 75 % rouges, dont 75 % de bordeaux, 
  • et 25 % de blancs », 
comme le suggère Charles Pierrard, chef de marché vins et alcools chez Intermarché. Evitez les grands crus – plus onéreux – et ne dépassez que ponctuellement les 10 euros par bouteille pour un budget global de 150 euros environ pendant la période des foires. Une enveloppe qui permet déjà de dénicher des crus intéressants.

Côté vins bios, mieux vaut « ne pas commencer avec un vin sans souffre, car il exige trois à quatre heures d’aération à l’avance », souligne Benoît Roger, chef de marché chez Biocoop.
Ce qui n’est pas la meilleure manière de déguster des vins de plaisir. Enfin, n’oubliez pas que qualité et prix ne sont pas systématiquement liés. Même s’il faut éviter les bouteilles trop
peu chères – moins de 3 euros –, peu fiables. Ce sont souvent des vins de négociants, assemblages de la production de toute une région, pour lesquels le meilleur côtoie le pire.

Les Vins d’Alsace

Ils proviennent de sept cépages principaux : Sylvaner, Pinot Blanc, Riesling, Muscat, Pinot Gris, Gewurztraminer et Pinot Noir. Toujours présentés dans leur bouteille typique et élancée (la flûte d’Alsace), ils sont obligatoirement embouteillés dans la région de production.​

  • Le Muscat d’Alsace : ce vin sec offre des sensations poivrées, alliées à de puissants arômes de raisins frais et de fruits. Il se déguste en apéritif et se marie parfaitement avec les asperges

 

  • Le Riesling d’Alsace : vin blanc sec et de caractère, il offre des arômes d’agrumes accompagnés parfois de notes minérales ou florales. Il est parfait pour agrémenter la choucroute, les viandes blanches et les poissons

  • Le Sylvaner d’Alsace : c’est un vin léger et frais au goût discret et fruité. Il s’accorde parfaitement avec les poissons, les fruits de mer et la charcuterie

  • Le Gewurztraminer d’Alsace : très apprécié pour la richesse de son bouquet, ce vin est corsé et charpenté. Il développe des arômes de miel ou de fruits exotiques et se marie très bien avec les desserts, les fromages et la cuisine exotique. Il est excellent en apéritif

  • Le Pinot Blanc d’Alsace : équilibré et souvent fruité, il offre une légère acidité alliée à des arômes de violette ou d’iris. Très souple, il accompagne la plupart des plats​
l s’agit de la forme blanche du Pinot Noir. C’est seulement à la suite du Congrès de Chalons, en 1896, que ce cépage a été distingué du Chardonnay. Il s’agit de la variété blanche du Pinot Noir observée en 1895 par Pulliat à Chassagne-Montrachet puis en 1896 par Durand à Nuits-Saint-Georges. Le Pinot Blanc et le cépage Auxerrois (Auxerrois de Laquenexy) sont fréquemment associés sous la même dénomination Pinot Blanc ou Pinot. Il sert très souvent à l’élaboration de vins de base pour le Crémant d’Alsace.
  • Le Pinot Gris d’Alsace : c’est un vin corsé, rond et équilibré. D’une acidité modérée, il offre des arômes de sous-bois et de fruits jaunes. Il s’accorde parfaitement avec le foie gras, les volailles ou le gibier
Le Pinot gris, originaire de Bourgogne et réputé pour ses qualités et ses facultés à produire des vins très concentrés,  Outre ses aspects ampélographiques et gustatifs, c’est l’histoire tourmentée de ses différentes dénominations qui aura retenu l’attention du monde vitivinicole. Appelé Grauer Tokayer avant 1870, le pinot gris fut ensuite nommé successivement Tokay gris, Tokay d’Alsace, Tokay Pinot Gris et enfin, depuis le 1er avril 2007, Pinot Gris.
  • Le Pinot Noir d’Alsace : ce cépage permet de produire deux vins différents : le pinot Noir rosé et le Pinot Noir rouge. Le Pinot noir rosé est léger, souple et acidulé. Il évoque des parfums de fruits rouges. Le Pinot noir rouge offre des arômes de cerise ou de fumé. Les deux vins se dégustent accompagnés de viandes rouges, de fromages à croûte fleurie ou de charcuterie.

Le Pinot Noir, d’origine bourguignonne, est le seul cépage rouge autorisé en Alsace. Principalement destiné à l’origine à l’élaboration de vins légers et fruités, le Pinot Noir est de plus en plus vinifié en rouge, ressuscitant en quelque sorte une tradition très ancienne. Largement présent dans l’AOC Alsace, il est également utilisé pour l’élaboration des Crémants d’Alsace blancs de noirs et des Crémants Rosés.

 

 

 

Rosheim: domainebliemerose.winealley.com; Gertwiller: www.burckel-­‐jung.fr

 

Domaine KELHETTER vins, crémant et grand cru d ...

 

www.vinskelhetter.fr/

Bienvenue au Domaine. KELHETTER Damien. Vins , crémant et Grand Cru d'Alsace. Domaine KELHETTER Damien 24 Rue principale F-67310 DAHLENHEIM ...page Google+ · Soyez le premier à donner votre avis.

 

 

http://www.quechoisir.org/alimentation/produit-alimentaire/boisson/actualite-vins-bios-un-reglement-mi-figue-mi-raisin

Le rang des dissidents qui s’opposent au formatage des goûts par l’œnologie moderne et tentent de favoriser l’expression naturelle du raisin grossit d’années en années. Certains se regroupent sous des bannières communes, comme par exemple l’association Renaissance des Appellations, Démeter, Biodyvin, ou Vinabio en Alsace. Mais ces mouvements restent trop dispersés et le consommateur a du mal à s’y reconnaître. À quand un cahier des charges européen qui officialiserait enfin ces vins « naturels » ?

Sur le site: VinaBio Alsace:  http://www.opaba.org/bioenalsace/agriculture-bio-en-alsace/filieres-bio-alsace/vinabio-alsace-3

Marlenheim:

  • DOMAINE du Petit Poucet, BLAESS Gérard: 
    Au Domaine du Petit Poucet, Gérard Blaess vous propose de venir goûter et déguster ses 3 cépages élaborés avec passion et patience... Dans un esprit de respect de la terre, mais aussi du corps, les vins sont en conversion BIO.

Westhoffen:

  • www.domaineloew.com

Wolxheim:

  • www.lissner.fr

Egersheim:

  • EARL  BRAND, BRAND  Charles  et  Annie: http://www.domainebrand.fr/index_fr.html

Molsheim:

Le grand cru Bruderthal domine la ville de Molsheim. L’encépagement du Bruderthal est largement dominé par le Riesling et le Gewurztraminer.  Les moines cisterciens qui le cultivèrent lui ont donné son nom. Il est inscrit en 1316 pour la première fois dans l’histoire de Molsheim, quand l’évêque de Strasbourg y possédait des vignes. Quelques années de garde récompenseront les amateurs qui découvriront alors les Grands Crus du Bruderthal dans toute leur plénitude.

  • http://www.vins-heitz.com/fr/

Rosheim

  • domainebliemerose.winealley.com

Gertwiller:

  • www.burckel-­‐jung.fr

Mittelbergheim

Les Grands Crus du Zotzenberg, de par leur origine marno-calcaire, se distinguent par leur grande finesse et un corps exceptionnel. Ce sont des vins de longue garde.

  • alsace-­‐rietsch.eu

Dambach:

  • Didier BECK, http://www.vins-d-alsace.com/
  • Beck Hartweg, http://vinalsacebeckhartweg.blogspot.fr/
  • www.domaine-­‐mersiol.com

Sherwiller

  • www.vins-­‐schmitt.com
  •