1831-Commission Husson

l'Académie de médecine finit par accepter un réexamen de l'hypnose en 1826.

Sous l'Empire et la Restauration, la médecine magnétique, renouvelée par Puységur, Deleuze, Bertrand, Foissac, pénètre les milieux hospitaliers parisiens, si bien que l'Académie de médecine finit par accepter son réexamen en 1826. La commission Husson s’apprête, en 1831, à publier un rapport favorable, mais se heurte à de très actifs adversaires mobilisés par Dubois d’Amiens. Durant plusieurs années, magnétiseurs et médecins experts s’affrontent à travers une surenchère de conditions d’expérimentation. L’Académie clôt la discussion en 1842 par le rejet définitif de tout nouvel examen de la question du magnétisme.